Les maladies              Accès au traitement de la douleur chronique              Gestion de la douleur chronique              Index des maladies (A à Z)              Publications       
global3 global global2

Approches d'autogestion

Gérer sa douleur au travail

La douleur chronique et l'incapacité

Médicaments contre la douleur

Les psychothérapies
Affronter la dépression
Affronter la fatigue
Activité physique régulière
Faire face au stress
Faire face à la colère et à la frustration
Faire face à la douleur
Faire face à la tension musculaire
Identifier ses valeurs personnelles
La restructuration cognitive
La règle des 10 %
Les activités agréables
Les cinq éléments gestion de la douleur
Les ressources d'autoassistance
Les techniques de relaxation

Les thérapies physiques

À propos de la douleur

Les cinq éléments de la gestion de la douleur  

 
Par Diane LaChapelle Ph.D., LPsyc  


Répartissez vos tâches
Espacez vos activités tout au long de la journée et de la semaine, afin d’éviter d’en faire trop une journée et de ne pouvoir en faire assez le jour suivant.


Planifiez vos tâches

Organisez votre journée en vous fixant de petits objectifs réalisables. De cette manière, vous pourrez gérer votre douleur le mieux possible, sans souffrir par la suite. Essayez de répartir vos activités au cours de la journée et de la semaine, en divisant les gros travaux en de plus petites tâches et en prenant des périodes de repos entre chacune (trouver son rythme). En planifiant d’avance, vous pouvez effectuer votre travail sans être tendu.


Accordez une priorité à vos tâches

Trouvez les tâches les plus importantes à accomplir aujourd’hui et cette semaine. Ensuite, planifiez et ajustez votre rythme en conséquence. Rappelez-vous que vous avez une somme d’énergie et de temps limitée et que vous pouvez ne pas être capable d’en faire autant que vous en avez déjà réalisé. Établir des priorités est plus important que jamais. La page de cette section intitulée « Identifiez vos valeurs » vous aidera à identifier vos priorités.

 

Placez votre corps et votre équipement correctement 

Par exemple, pliez vos genoux lorsque vous soulevez un objet et ayez un poste de travail à l’ordinateur qui soit ergonomique. Pensez à consulter un ergothérapeute ou un physiothérapeute pour des recommandations sur un équipement utile et sur une position du corps appropriée.

 

Réglez le problème de trouver une manière plus facile ou différente d’effectuer les tâches

Vous aimez jardiner, mais vous trouvez trop souffrant de vous mettre à genoux sur le sol ou de vous courber pour désherber? Essayez la culture en récipients ou les plates-bandes surélevées. Vous aimez le camping, mais vous trouvez le sol trop dur et froid pour coucher dans une tente? Vous pouvez louer une cabine. Vous aimez aller au cinéma, mais ne pouvez rester assis tout ce temps? Arrivez tôt et prenez un siège dans la rangée du fond, de manière à pouvoir vous lever et vous étirer durant le film. Avec un peu de solutions créatives à vos problèmes, vous pourriez être capable de continuer à faire plusieurs des tâches que vous aimez.

 

 



Faire un don à l'AQDC
Facebook AQDC