Les maladies              Accès au traitement de la douleur chronique              Gestion de la douleur chronique              Index des maladies (A à Z)              Publications       
global3 global global2

Approches d'autogestion

Gérer sa douleur au travail

La douleur chronique et l'incapacité
Les ressources
L'Autogestion

Médicaments contre la douleur

Les psychothérapies

Les thérapies physiques

À propos de la douleur

Par Martha Butler, OT


Références d’autoassistance

Butler D and Moseley L. Explain Pain. Adelaide: NOIgroup Publications, 2003.
Caudill M. Managing Pain Before it Manages You. New York: Guilford Press, 1995.
Lynch M. Surviving Your Personal Injuries Claim and Litigation: A Guidebook, 2003.


Sites Internet 

 

Canadiens : 

 

Américains :

 

Internationaux :

 

Questions particulières sur la douleur :

 

Autres soutiens disponibles
Les centres de ressources communautaires régionaux lient les individus aux services de soutien social locaux, qui comprennent les logements subventionnés, les banques alimentaires et les cuisines communautaires, le transport, les vignettes de stationnement, les fournitures médicales, l’assurance-maladie complémentaire, les garderies, les loisirs subventionnés, le programme de retour au travail, d’entretien ménager et les occasions de bénévolat. Recherchez « centre de ressources communautaires » dans le site Internet pour trouver les services les plus proches de chez vous.


Autre information


Assurance et incapacité
Les contrats ou les polices diffèrent d’un assureur à un autre et d’une province à l’autre. Ils comprennent les définitions de l’incapacité, du pourcentage de la paie, de la durée de la couverture et du passage de l’incapacité temporaire à permanente. On les appelle aussi « tiers de financement » (ou financement des litiges). Voici quelques assureurs : assurance automobile, police d'assurance invalidité souscrite par un assureur privé, Commission des accidents du travail, Régime provincial d’assurance invalidité et Programme de prestations d'invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC).


L’Alliance canadienne des victimes d'accidents et de maladies du travail
(ACVAMT)
L’Alliance canadienne des victimes d’accidents et de maladies du travail (ACVAMT) guide les personnes handicapées du travail dans les groupes de soutien locaux des travailleurs accidentés, dans les associations, dans les fédérations du travail et dans les commissions de l’indemnisation des accidentés du travail. Pour en savoir davantage, visitez le www.ciwa.ca.

 

Aider à remplir les formulaires du tiers de financement
Lorsque vous remplissez ces formulaires, fournissez de l’information complète. Par exemple, donnez de l’information récente sur tous les aspects de l’expérience de votre douleur. Cela comprend les répercussions physiques, psychologiques et sociales de votre douleur, pas seulement les fournitures ou les services qui sont payés. Concentrez-vous sur votre capacité à fonctionner autant que sur l’intensité de votre douleur. Indiquez ce que vous pouvez et ne pouvez faire, étant donné votre niveau de douleur actuel. Notez les étapes que vous avez franchies pour améliorer votre fonctionnement ou les barrières que vous rencontrez. Les exemples peuvent comprendre votre participation à des exercices aquatiques ou les conséquences d’avoir à utiliser le transport en commun.

 

Les évaluations qu’on peut vous demander de subir ou que vous pouvez demander

 

  • Évaluation des capacités fonctionnelles : pour déterminer votre endurance physique.
  • Évaluation sur les lieux de travail : pour déterminer les demandes physiques, intellectuelles, émotionnelles et sociales de votre emploi et recommander des adaptations basées sur vos capacités.
  • Évaluation ergonomique au travail ou à la maison : pour déterminer si votre poste de travail à la maison ou au travail est convenablement installé et pour évaluer votre besoin d’appareils fonctionnels.
  • Plan de retour graduel au travail : recommander un horaire flexible pour le retour au travail.

 

Autres recommandations ou requêtes du tiers de financement

 

  • Services spécifiques de thérapie physique, comme la physiothérapie.
  • Financement de l’adhésion à un gymnase ou à une classe d’exercices pour favoriser la réadaptation.
  • Financement d’équipement adapté, comme une chaise ergonomique, afin de faciliter un fonctionnement indépendant et sécuritaire.
  • Services d’un psychologue pour traiter les problèmes comme la dépression, l’anxiété ou les stratégies de compensation de la mémoire.
  • Services d’un consultant en réadaptation, si des conseils pour la thérapie ou pour le retour au travail sont nécessaires.
  • Services d’orientation professionnelle, si vous êtes incapable d’effectuer votre travail et devez considérer un autre emploi ou un recyclage.

 

Avocats

Vous avez droit d’embaucher un avocat si vous sentez que votre requête au tiers de financement n’est pas traitée honnêtement. Contactez le barreau de votre province pour obtenir la liste des avocats qui se spécialisent dans les réclamations des personnes handicapées. Certaines provinces ont des sociétés publiques d’éducation juridique avec des lignes d’assistance.

Vous devez vous sentir à l’aise et en confiance avec votre avocat. Faites des recherches et changez d’avocat si vous ne vous entendez pas bien avec lui. Voir pages 17 à 22 dans Surviving Your Personal Injuries Claim and Litigation: A Guidebook (2003), par Mary Lynch. 

    

   



Faire un don à l'AQDC
Facebook AQDC