Les maladies              Accès au traitement de la douleur chronique              Gestion de la douleur chronique              Index des maladies (A à Z)              Publications       
global3 global global2

Approches d'autogestion

Gérer sa douleur au travail

La douleur chronique et l'incapacité

Médicaments contre la douleur

Les psychothérapies
Affronter la dépression
Affronter la fatigue
Activité physique régulière
Faire face au stress
Faire face à la colère et à la frustration
Faire face à la douleur
Faire face à la tension musculaire
Identifier ses valeurs personnelles
La restructuration cognitive
La règle des 10 %
Les activités agréables
Les cinq éléments gestion de la douleur
Les ressources d'autoassistance
Les techniques de relaxation

Les thérapies physiques

À propos de la douleur

Les psychothérapies 

 

Par Diane LaChapelle Ph.D., LPsyc

 

Que sont les psychothérapies?
Si vous souffrez vous-même, vous savez déjà comment la douleur peut contrôler votre vie et s’infiltrer dans chaque repli de votre existence.

S’occuper de la douleur sur une base quotidienne est épuisant en soi. Traiter de toutes les conséquences de la douleur peut même créer plus de problèmes. Par exemple, si votre douleur affecte votre capacité à travailler, vous pourriez avoir de la difficulté à gagner votre vie; vous pourriez perdre votre réseau social de collègues; vous pourriez sentir que vous ne faites plus une différence dans la société ou en aidant votre famille. Toutes ces choses peuvent à la rigueur entraîner une dépression, de la colère et de l’anxiété. Comme l’illustre la figure ci-dessous, ces émotions et ces pensées peuvent ensuite se retransmettre dans votre expérience de la douleur et l’aggraver. C’est ce qu’on appelle le « cycle de la douleur ».

 

Le cycle de la douleur

 

Douleur; Tension musculaire; Colère/Frustration; Stress/Anxiété/Peur; Dépression; Fatigue 

 

Certaines personnes poursuivent leur chute dans cette spirale et elles ont de la difficulté à trouver une porte de sortie. C’est à ce moment qu’un psychologue peut aider. En effet, un psychologue peut vous aider à briser ce cercle en vous enseignant de nouvelles habiletés pour mieux gérer la douleur elle-même et trouver la façon d’affronter ses conséquences.

 

Les types de psychothérapies
Deux types de psychothérapies se sont avérés efficaces pour aider les gens souffrant de douleur chronique à améliorer d’une manière importante leur qualité de vie. Il s’agit de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et de la thérapie de l’acceptation et traitement d’engagement. La méditation basée sur la pensée et la thérapie familiale et de couple peuvent également être utilisées en plus de ces thérapies.

 

La TCC
La TCC se concentre sur la façon dont votre expérience de la douleur physique, vos réactions émotionnelles, vos pensées et vos comportements sont reliées. Le but est de vous aider à apprendre de nouvelles habiletés, afin de changer vos pensées et vos comportements et d’améliorer votre humeur.

 

Apprenez-en davantage sur la TCC en visitant l’American Psychological Association.

 

La thérapie de l’acceptation et d’engagement
La thérapie de l’acceptation et d’engagement peut vous aider à identifier vos valeurs et vos croyances fondamentales, de sorte que vous puissiez apprendre à faire des choix sur la façon de vivre votre vie en vous aidant de ces valeurs plutôt que de la douleur.

 

En apprendre davantage sur ce type de thérapie, cliquez ici.

 

La méditation pleine conscience (mindfulness)
La méditation pleine conscience (mindfulness) vous apprend comment vivre l’instant présent. Elle peut vous aider à oublier le passé et à diminuer votre peur de l’avenir. 

 

La thérapie familiale ou de couple
La douleur a des répercussions sur toute la famille. À cause de cela, la thérapie familiale ou de couple peut constituer un ajout important à la thérapie individuelle.

  

Dans l’ensemble, le but du psychologue est de vous aider à échapper au cycle de la douleur, en vous enseignant comment devenir un gestionnaire efficace de votre douleur chronique et de ses conséquences.

 

Les ressources
Pour vous aider à vous libérer du cycle de la douleur, explorez les liens dans ce site ainsi que les ressources énumérées dans la page « Ressources d’autoassistance » dans cette section.

 

Mise en garde
Des ressources d’autoassistance peuvent être tout ce dont vous avez besoin pour gérer votre douleur ou pour traiter des cas plus légers de détresse émotionnelle. Alors, vous pouvez consulter un psychologue pour vous aider à travailler avec un manuel d’autoassistance, afin de tirer le maximum de vos nouvelles habiletés et demeurer motivé. Si vous ressentez une grande tristesse, de la peur, de l’anxiété ou de la colère, vous devriez consulter un psychologue. Si vous avez des idées suicidaires, parlez-en immédiatement à votre médecin de famille – une assistance professionnelle est nécessaire.

 

Des conseils pour trouver un thérapeute
Commençons par mettre les choses au clair. La douleur que vous ressentez est bien RÉELLE. Le fait de consulter un psychologue n’indique en aucune façon que votre douleur n’est pas réelle ou qu’elle n’est que « dans votre tête ».

 

Les personnes qui n’éprouvent pas de douleur peuvent avoir besoin qu’on les aide à comprendre comment la douleur chronique peut entraîner de tels problèmes. Si votre famille et vos amis explorent ce site Web avec vous, ils tiendront compte davantage des changements que vous effectuerez dans votre vie.

 

Plusieurs des habiletés recommandées dans la section « Ressources » peuvent s’apprendre par soi-même. Néanmoins, si vous éprouvez beaucoup de peur, de colère ou de tristesse, vous devrez consulter un psychologue. Il pourra vous aider à passer à travers les changements qui sont nécessaires pour vous sentir mieux. Un psychologue peut aider avec efficacité à résoudre les problèmes psychologiques qui accompagnent parfois la douleur chronique, y compris l’anxiété, la dépression, le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et la panique. Pour plus d’information sur ces différents états, consultez le site Internet de la Société canadienne de psychologie.

 

Pour trouver un psychologue autorisé dans votre région, consultez votre organisme provincial ou territorial d’attribution des permis, dont vous trouverez la liste complète pour tout le Canada dans le site Internet de la Société canadienne de psychologie.

 

Trouvez un psychologue qui est expérimenté dans le travail auprès des personnes qui éprouvent de la douleur et qui pratique la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) ou la thérapie de l’acceptation et traitement d’engagement. Ces deux approches se sont avérées efficaces pour aider les personnes qui ont de la douleur à recouvrer une meilleure qualité de vie.

 

Souvenez-vous que briser le cycle de la douleur exige de grands efforts. Ne vous attendez pas à ce que les choses changent comme par magie. La persévérance à mettre en application ces recommandations vous aidera à reconquérir une meilleure qualité de vie.

    
   



Faire un don à l'AQDC
Facebook AQDC